Chocolate books

...

19 octobre 2010

Marqués à vie

marques_a_vie_M43412

Tatouages dessinés par Gabriel Moreno/Agent002. Photo de Florence Tétier et Nicolas Coulomb pour Télérama.

Extraits de l'article de Emmanuelle Anizon, paru dans le Télérama n° 3169 :

"Frasques de jeunesse, histoires sentimentales ou fautes professionnelles : tout circule sur Internet, et rien ne se jette. Dès lors, comment faire pour ne pas rester marqué à vie quand son image est ternie ? Enquête, alors qu'arrive sur les écrans The Social Network, le film de David Fincher sur Facebook.

(...) Aujourd'hui, on a (presque) tous une existence numérique. Et une "e-réputation" à défendre. Tapez votre nom sur Google, pipl.com ou 123people : comme Sophie, vous risquez de retrouver un vieux CV avec « tous les stages détaillés ! », une phrase écrite à une copine sur Fa­cebook à 2h44 du matin « où on parlait de gym suédoise » ou encore une très ancienne pétition. Des traces dont vous n'avez pas conscience, que vous n'avez pas choisi de laisser, mais que l'obscur algorithme de Google pioche dans la Toile et jette sans votre accord sur la place publique numérique. Des traces que vos proches et moins proches liront forcément un jour ou l'autre..."

Article complet (très intéressant) à lire ICI.

Posté à 19:25, dans la catégorie : # blablabla -- Articles similaires -- Commentaires [2]

Tags : , , , ,


Commentaires

  • Ca fait peur, non?
    D'ailleurs, j'ai décidé de lire 1984 que je n'ai jamais lu, pour voir... Tu l'as lu???

    Posté par val, 26 octobre 2010 à 22:09
  • Oui, cet article fait peur.
    Et pour "1984", je ne l'ai pas lu... Tu me diras !

    Posté par del, 27 octobre 2010 à 20:50

Poster un commentaire







Blog optimisé pour Mozilla Firefox et AdBlock Plus abp