Chocolate books

...

15 juillet 2009

La libellule et l'architecte

httpwww

Article de Xavier de Jarcy, paru dans le Télérama n° 3099, le 2 juin 2009 :

"Vincent Callebaut imagine un urbanisme où la nature s'invite en ville. Utopiste, écolo et très séduisant...

New York, 2025. Sur Roosevelt Island, entre Manhattan et le Queens, une étrange tour de 600 mètres s'élève. Elle ressemble à un gigantesque papillon. Mais ses « ailes » s'inspirent plutôt de celles d'une libellule (d'où son nom). Translucides, elles forment des serres, car il s'agit d'une ferme verticale. A l'intérieur, sur plusieurs niveaux, des animaux y paissent, et toutes sortes de fruits, de céréales et de légumes y poussent dans le respect des règles de l'agriculture biologique. Les New-Yorkais peuvent y cultiver leur lopin. La tour produit sa propre énergie, et tous les déchets sont recyclés. Alphonse Allais voulait construire les villes à la campagne, Dragonfly réussit l'inverse.

« L'architecture devient comestible ! », s'enthousiasme l'auteur de cette merveille. Vincent Callebaut est un étonnant architecte belge de 32 ans, qui a pour références le cinéaste Stanley Kubrick ou le dessinateur Enki Bilal. Il a déjà signé quantité de projets, tous plus pharaoniques les uns que les autres : une jungle artificielle à Hongkong, une tour écologique à Mexico et, l'an passé, une île flottante pour réfugiés climatiques. Bien entendu, ces projets sont virtuels. Ils n'existent que dans l'imagination de Vincent Callebaut, et grâce au dessin par ordinateur. Sur son site Internet, tous sont minutieusement décrits et illustrés, comme s'ils pouvaient sortir de terre demain. Et, s'ils semblent pour le moment irréalisables, ils tournent en général autour d'une très bonne question : comment réconcilier nos mégalopoles avec la nature ?

Vincent Callebaut est un architecte très médiatisé. Chacune de ses trouvailles fait le tour des magazines. Alors qu'il n'avait que 28 ans, un éditeur coréen lui consacrait déjà un livre. Et il est vrai que ses idées futuristes donnent des images spectaculaires. Mais ce professeur Tournesol de l'architecture a-t-il déjà bâti en dur ? Malgré nos demandes répétées, il n'a pas voulu nous en parler... On ne lui souhaite qu'une chose : qu'il gagne de vrais concours en proposant de vrais bâtiments. Et surtout qu'il les construise. Si modestes soient-ils."

Posté à 13:44, dans la catégorie : # just art -- Articles similaires -- Commentaires [0]

Tags : , , , ,


Commentaires

Poster un commentaire







Blog optimisé pour Mozilla Firefox et AdBlock Plus abp